Chiens d’assistance

Défense des droits
Chiens d’assistance
Objectif
  • S’assurer de la mise sur pied par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) d’un programme qui permettra le remboursement aux propriétaires de chiens d’assistance à la mobilité des dépenses liées à l’entretien de leur animal et à l’achat d’accessoires lors de son acquisition.

Contexte

Le chien d’assistance, comme son nom l’indique, assiste la personne handicapée physique en tirant son fauteuil, en ramassant des objets, en se positionnant de façon à favoriser le transfert du fauteuil roulant à une chaise de table, divan ou lit. Le chien d’assistance est entraîné à l’intention des personnes atteintes d’une déficience motrice pour compenser les incapacités de la personne quant à "la prise d’objet", "le déplacement avec le fauteuil", "le support à la marche", "le transfert de position". Il reste beaucoup à faire pour la pleine reconnaissance des chiens d’assistance en tant que moyen pour pallier au handicap. C’est pourquoi Ex aequo reste à l’affut des développements dans ce dossier.

Chiens d’assistance depuis ses débuts.