Communications et relations avec les citoyens

Défense des droits
Communications et relations avec les citoyens
Objectif à long terme
  • Faire en sorte que les communications de la Ville de Montréal soient universellement accessibles.

Contexte

Chaque année, la Ville diffuse auprès de ses citoyens divers outils de communication, comme par exemple le répertoire des activités et des services offerts dans un arrondissement. La Ville transmet également de l’information aux citoyens notamment lorsqu’elle s’engage dans une consultation publique. De plus, nous constatons que la Ville utilise de plus en plus son site internet pour communiquer de l’information aux citoyens. Les différents modes de communication sont standards alors que, pour plusieurs personnes ayant des limitations fonctionnelles, ceux-ci ne sont pas accessibles. Mais à partir de quand un outil de communication est-il universellement accessible ? Pour répondre entre autres à cette question, le ROPMM a mis sur pied un comité de travail sur ce sujet.

De 2010 à 2012, le comité s’est penché principalement sur la question de l’accessibilité d’un document imprimé. Or, la direction du ROPMM et d’AlterGo ont décidé, de manière unilatérale, de diffuser largement à la Ville un document intitulé « Guide des outils de communication accessibles et inclusifs ». Même si le guide contient la partie sur les critères d’accessibilité d’un document imprimé développé par le comité du ROPMM, il a engendré de nombreuses discussions portant sur le contenu. Il a alors été convenu de relancer le comité du ROPMM afin de bonifier le contenu du « Guide des outils de communication accessibles et inclusifs ». Pendant la dernière année, le comité a apporté de nombreux changements à la première mouture du Guide. Conscient que celui-ci n’est pas parfait, mais présente toute même une base intéressante, le comité a choisi de le diffuser aux services des communications de la Ville de Montréal.

Il est prévu qu’en 2014-2015, le comité se penchera sur la question des médias substituts. Comme cette question n’interpelle pas les personnes ayant une déficience motrice, Ex aequo ne participera pas aux rencontres de travail.

Partenaires et instances impliqués

  • Le ROPMM, le CRADI, le CCSMM, Société Logique, le RAAMM, AlterGo, la Table de concertation des aînés de Montréal et la Ville de Montréal

Moyens

  • Participation au comité du ROPMM sur les communications municipales
Résultat 2013-2014
  • Un document intitulé « Guide des outils de communication accessibles et inclusifs » a été largement diffusé à la Ville de Montréal 

Dossier terminé