Débarcadère et stationnement pour les personnes handicapées

Défense des droits
Débarcadère et stationnement pour les personnes handicapées
Objectif à long terme
  • Développer un modèle de débarcadère et de stationnement qui permettent aux personnes utilisant un fauteuil roulant, un triporteur ou un quadriporteur de monter ou de descendre d’un véhicule en toute sécurité

Contexte

Une des réalités montréalaises est de permettre aux automobilistes de stationner le long du trottoir leurs véhicules. Pour la personne à mobilité réduite conduisant elle-même son véhicule, elle jouit d’un stationnement pour personnes handicapées à proximité de sa résidence. Dans certains cas la personne doit descendre du côté de la chaussée à cause des sens uniques. La personne doit circuler en bordure de la rue jusqu’à une entrée chatière ou un bateau-pavé situé au coin de la rue.

Cependant les personnes ayant des limitations fonctionnelles ne conduisant pas de véhicule, peuvent se prévaloir d’un débarcadère pour personne handicapée prés de leur résidence. Cette mesure a pour objectif de permettre aux personnes à mobilité réduite de monter et de descendre d’un véhicule en toute sécurité. Malheureusement, le concept de débarcadères installés jusqu’à maintenant à proximité de la résidence de la personne utilisant un fauteuil roulant, un triporteur ou un quadriporteur ne permet pas à ces personnes de monter ou de descendre d’un véhicule en toute sécurité.

La raison est fort simple, les dimensions du débarcadère font en sorte que le véhicule doit se stationner en double file sur la voie publique le temps de faire monter ou de faire descendre son passager. Il est alors impossible pour une personne utilisant une aide à la mobilité motorisée (AMM) d’accéder directement au trottoir. La personne doit circuler en bordure de la rue jusqu’à une entrée chatière ou un bateau-pavé situé au coin de la rue. De son côté, la personne en fauteuil roulant manuel doit demander à une personne de l’aider à faire la transition de la chaussé au trottoir. Il est important de bien connaître la technique pour faire cette manœuvre, car elle comporte une part de risque d’incident, tant pour l’aidant que pour la personne aidée.

Les personnes ayant un stationnement sur rue pour personnes handicapées à proximité de leurs résidences peuvent elles aussi faire des manœuvres non sécuritaires. En effet, lorsqu’elles sont obligées de sortir du côté rue, elles doivent nécessairement circuler en bordure de la rue jusqu’à une entrée chatière ou un bateau-pavé situé au coin de la rue.

Moyen :

  • Participation au Comité consultatif en accessibilité universelle de la Ville de Montréal
Résultats 2013-2014
  • Le Comité consultatif en accessibilité universelle de la Ville de Montréal a bien accueilli la demande de projet
Objectifs 2014-2015
  • Participer au Comité consultatif en accessibilité universelle de la Ville de Montréal
  • Participer au sous-comité du Comité consultatif en accessibilité universelle de la Ville de Montréal, portant sur les débarcadères et les stationnements pour les personnes handicapées

Nouveau dossier