Définition et indicateurs de l’accessibilité universelle

Défense des droits
Définition et indicateurs de l’accessibilité universelle
Objectif à long terme
  • Élaborer une définition et des indicateurs de l’accessibilité universelle.

Contexte

Dès 2002, lors de son Sommet, la Ville de Montréal et ses partenaires ont convenu de mettre de l’avant le concept de l’accessibilité universelle. À la suite de cet événement, le ROPMM, le CRADI, AlterGo, Société Logique et Ex aequo se sont dotés d’une définition commune de l’accessibilité universelle. À l’usage, le milieu associatif a réalisé qu’il s’agissait davantage d’une explication que d’une définition. C’est pourquoi les regroupements d’organismes de personnes handicapées, Société Logique, la Ville de Montréal et Ex aequo ont entrepris un exercice afin de se donner une définition vulgarisée de l’accessibilité universelle.

Par la suite, ils apprirent que le Groupe Défi Accessibilité de l’Université de Montréal avait obtenu du financement afin d’élaborer une définition de l’accessibilité universelle selon des exigences littéraires. Or, le Groupe Défi Accessibilité a développé le contenu de la définition à partir de rencontres de travail avec le CRADI, AlterGo, Société Logique, Ex aequo et la Ville de Montréal. D’ailleurs, ce groupe de travail s’est donné un nom, il s’agit du Comité montréalais d’étude sur l’accessibilité universelle. En 2011, le comité a convenu de mettre à l’essai pendant une période d’un an une définition de l’accessibilité universelle. Après cette période, le comité apportera les ajustements qu’il jugera nécessaires. On retrouve cette définition dans le dépliant d’Ex aequo.

Enfin, ce n’est pas tout d’avoir une définition de l’accessibilité universelle. Pour qu’on puisse dire qu’un programme ou une installation est universellement accessible, il faut des indicateurs objectifs et mesurables. Dans le but d’être en mesure de poursuivre ses travaux de recherche, le Groupe Défi Accessibilité effectue des demandes de subventions. Il est actuellement en attente de réponses.

Partenaires et instances impliqués :

  • Le CRADI, Société Logique, la Ville de Montréal et le Groupe Défi Accessibilité

Partenaires et instances impliqués :

  • Participation au Comité des partenaires Ville/milieu associatif
  • Participation au Comité montréalais d’étude sur l’accessibilité universelle Sou
Objectifs 2014-2015
  • Participer au Comité montréalais d’étude sur l’accessibilité universelle
  • Recueillir des commentaires sur la définition de l’accessibilité universelle
  • Informer les membres des développements dans le dossier