Déplacements en situation d’urgence

Défense des droits
Déplacements en situation d’urgence
Objectif à long terme
  • Faire en sorte que les instances concernées développent des mesures afin de répondre aux besoins des personnes ayant des limitations fonctionnelles en ce qui a trait aux déplacements en situation d’urgence.

Contexte

Tout citoyen, à un moment ou à un autre de sa vie, affronte des événements qui l’obligent à modifier provisoirement le cours de ses activités habituelles. Parmi ces événements, certains revêtent un caractère d’urgence parce qu’ils mettent la vie de la personne en jeu ou celle d’une personne dont elle a la charge. D’autres événements prennent la forme d’imprévus nécessitant aussi une intervention rapide, même si la vie de la personne n’est pas en danger immédiat, car elle pourrait peut-être le devenir si on n’intervient pas. Finalement, chaque citoyen a des rôles sociaux à jouer, dont certains nécessitent une réorganisation de l’emploi du temps rapidement.

Notons que plusieurs événements imprévisibles exigent des déplacements et qu’il est beaucoup plus facile de s’organiser face aux urgences lorsqu’on a une autonomie de déplacement. Les personnes en situation de handicap, comme tous les citoyens, sont appelées à vivre des situations d’urgence ou des événements inattendus comme, par exemple, lorsqu’il y a bris de l’aide à la mobilité, évacuation, accident ou panne de voiture, etc. Leurs limitations ajoutent alors aux imprévus un caractère particulier pour lesquelles il faut aussi prévoir des solutions.

L’OPHQ a joué le rôle de coordonnateur dans ce dossier. À la suite de nombreux échanges avec les partenaires concernés, tels que l’industrie du taxi, le transport adapté de la STM, l’IRGLM, etc., une entente de collaboration entre les participants impliqués dans la réponse aux besoins a été convenue.

Partenaires et instances impliqués

  • Table de concertation sur le transport des personnes handicapées du ROPMM et du CRADI
  • STM
  • OPHQ
  • Industrie du taxi
  • Service de police de la Ville de Montréal (SPVM)
  • L’Institut de réadaptation Gingras-Lindsay de Montréal (IRGLM)

Moyens

  • Participation à la Table de concertation sur le transport des personnes handicapées du ROPMM et du CRADI
  • Participation au comité de travail de l’OPHQ réunissant les diverses instances concernées
Résultats 2013-2014
  • Diffusion du service S.O.S. Taxi
  • Participer au comité de travail de l’OPHQ.
  • Assurer une vigie relativement à la mise en œuvre de cette entente.
  • Informer les membres des développements dans le dossier.
Objectifs 2014-2015
  • Participer à la diffusion de S.O.S. Taxi
  • Participer au comité de travail de l’OPHQ
  • Promouvoir l’importance de développer des mesures de remboursement pour les utilisateurs de S.O.S. Taxi
  • Assurer une vigie relative à la mise en œuvre de S.O.S Taxi
  • Informer les membres des développements dans le dossier