Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/exaeq290/public_html/config/ecran_securite.php on line 283
Ex aequo dénonce le régime austère et lance l’opération Les casseroles surchauffent ! | Ex aequo

Ex aequo dénonce le régime austère et lance l’opération Les casseroles surchauffent !

Refusons l’austérité !
Sauvons l’inclusion sociale !

Ex aequo dénonce le régime austère et lance l’opération Les casseroles surchauffent !
Communiqués - 2 mars 2015
Ex aequo dénonce le régime austère et lance l'opération Les casseroles surchauffent !

Montréal, le 2 mars 2015 - Dans la foulée des protestations contre l’austérité, Ex aequo met de l’avant l’opération « Les casseroles surchauffent ! ».

C’est à 11h00 aujourd’hui qu’Ex aequo initie une action dérangeante au bureau du premier ministre Couillard à Montréal. Une de ses membres ira porter une casserole, en guise de symbole fort, afin de dénoncer, notamment, la coupe du nombre d’heures de services de soutien à domicile. En effet, les heures de services dédiées à l’aide à la préparation aux repas sur certains territoires des CSSS de l’île de Montréal ont été coupées de moitié.

« C’est suite à de nombreux signalements de personnes subissant des coupes dans leurs bloc repas qu’Ex aequo signifie son exaspération face au régime austère et indigeste que nous sert M. Couillard », tonne Alexandra D’Amours, agente de défense de droits en santé et services sociaux à Ex aequo.

En plus de cette casserole livrée au premier ministre, l’envoi contient aussi d’autres ingrédients afin de « mettre un visage » sur ces coupes et mieux illustrer le menu que les personnes en situation de handicap ne peuvent plus avaler. Le premier ministre aura une photo de personnes touchées par sa « rigueur budgétaire » ainsi que le menu indigeste de Chez Austère résumant la triste réalité et l’impact de ce nouveau régime.

Les personnes en situation de handicap sont touchées sur tous les fronts mettant ainsi en péril l’inclusion sociale, pourtant prescrit dans la Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale.

Ex aequo dénonce également :
• les coupes dans les services éducatifs pour les élèves ayant des besoins particuliers
• le gel de l’enveloppe des Contrats d’intégration au travail (CIT)
• la remise en question d’AccèsLogis à la Commission permanente de révision des programmes
• les hausses d’achalandage au transport adapté qui ne sont plus soutenues financièrement par le MTQ
• l’abolition de postes d’éducatrices spécialisées et de conseillères pédagogiques soutenant les responsables de garde en milieu familial
• les difficultés d’accès à un médecin pour un citoyen ayant plusieurs pathologies.

Dans l’espace public et médiatique, nous n’avons pas encore suffisamment entendu les voix des personnes en situation de handicap. Ex aequo invite donc le milieu associatif et tous les groupes de la société civile qui sont solidaires de cette inclusion sociale pour toutes et tous à se joindre au mouvement « Les casseroles surchauffent ! ». Cette action n’est que la première d’un vent de protestation des personnes en situation de handicap.

L’heure est à la sauvegarde des acquis !
« Tout ce qu’on a construit ensemble pour les personnes handicapées depuis que j’ai fondé Ex aequo, il y a 35 ans, semble fondre d’un coup, depuis quelques mois. Ensemble, luttons pour préserver les avancées en faveur de l’inclusion sociale si durement acquises depuis 1980, scande Pierre-Yves Lévesque, directeur général d’Ex aequo. Il ne faut surtout pas se laisser faire ! »

Refusons l’austérité pour sauver l’inclusion sociale !

- 30-

Ex aequo est un organisme montréalais sans but lucratif qui se consacre, depuis 1980, à la promotion et à la défense des droits des personnes ayant une déficience motrice. Ex aequo favorise l’action citoyenne de ses membres et la concertation avec différents organismes.

Source :
Relationniste, Marie-Claude Normandin, info@exaequo.net, 514.288.3852 p. 228
Agente de défense des droits, Alexandra D’Amours, adamours@exaequo.net, 514 288-3852, p. 226
Ex aequo, www.exaequo.net