Ex aequo fera la grève, vendredi le 1er mai

Ex aequo fera la grève, vendredi le 1er mai
Communiqués - 29 avril 2015
Ex aequo fera la grève, vendredi le 1er mai

Montréal, le 29 avril 2015 - Ex aequo sera en grève, ce vendredi 1er mai, pour dénoncer les politiques d’austérité du gouvernement libéral de Philippe Couillard et réclamer des mesures permettant une plus grande justice fiscale et sociale en général, sans oublier ceux qu’Ex aequo défend, les personnes ayant une déficience motrice.

Plus de 705 groupes sociaux de différents secteurs ont obtenu des mandats de grève pour le 1er mai, dont des organisations syndicales, des associations étudiantes et près de 400 organismes communautaires.

Selon Pierre-Yves Lévesque, directeur général d’Ex aequo, « compte tenu de la diversité des groupes qui participent, il est tout à fait justifié de parler de grève sociale ». Il ajoute que « pour des groupes communautaires comme le nôtre, la grève signifie la suspension pour toute la journée de nos activités régulières ».

Afin de contester les politiques d’austérité, Ex aequo et ses membres se joindront aux activités de la Coalition opposée à la tarification des services publics et à la Coalition montréalaise pour la survie des services publics durant la journée du 1er mai.

Alexandra D’Amours, agente de défense de droits à Ex aequo, ajoute : « chaque jour, Ex aequo est à même de constater que les politiques gouvernementales ont des conséquences sur les personnes que nous représentons, qu’il s’agisse des hausses de tarifs, ou des coupes budgétaires dans le logement social, dans l’aide sociale, dans la santé, dans l’éducation… Comme les autres groupes communautaires, nous devons faire face à des besoins et à une détresse humaine qui grandissent continuellement, alors que le financement que nous recevons du gouvernement, lui, n’augmente pas depuis des années ». Il a été prouvé que l’idéologie basée sur l’austérité ne profite qu’aux mieux nantis et au secteur privé. Socialement, il existe bien d’autres moyens de réduire les dépenses de l’État pour mener à bien une population dans une sociale démocratie.

Refusons l’austérité pour sauver l’inclusion sociale !

- 30 -

Ex aequo est un organisme montréalais sans but lucratif qui se consacre, depuis 1980, à la promotion et à la défense des droits des personnes ayant une déficience motrice. Ex aequo favorise l’action citoyenne de ses membres et la concertation avec différents organismes.

Pour plus d’informations :
Alexandra D’Amours
Agente de défense des droits, adamours@exaequo.net, 514-288-3852 # 226