La participation citoyenne est encore freinée lorsqu’on est un jeune en situation de handicap à Montréal.

La participation citoyenne est encore freinée lorsqu’on est un jeune en situation de handicap à Montréal.
Communiqués - 29 juin 2015
La participation citoyenne est encore freinée lorsqu'on est un jeune en situation de handicap à Montréal.

Montréal, le 22 juin 2015 – C’est avec une grande fierté qu’Ex aequo rend public son rapport de recherche intitulé « S’engager pour une voie sans obstacle » sur la participation citoyenne des jeunes montréalais et montréalaises ayant une déficience motrice, auditive ou visuelle. Résultat probant : 40% d’entre eux souhaiteraient s’engager davantage, si les décideurs et les organismes de la société civile leur faisaient de la place.

En effet, il y a maintenant deux ans, Ex aequo a entrepris une vaste recherche permettant d’identifier les lieux de participation citoyenne des jeunes montréalais et montréalaises en situation de handicap tout en cernant les freins et les moteurs à leur engagement.

Malgré que les jeunes aient davantage vécu les avancées favorisant l’inclusion sociale, « il est troublant de constater, à la lumière des résultats, que 40% des jeunes participants à la recherche sont freinés dans leur participation citoyenne pour des raisons reliées au handicap. Ce qui en ferait de loin le principal frein à l’engagement de cette population », affirme Benoit Racette, organisateur communautaire et responsable de la recherche chez Ex aequo.

Ces premières données ont été ensuite enrichies et ont guidé la deuxième phase de l’étude. L’on peut les consulter à partir de la page 37 du rapport de recherche. À l’occasion d’un Forum ouvert en avril 2014, les jeunes ont permis de mieux faire comprendre le « sens » qu’elles et ils donnaient à « l’engagement ». C’est aussi lors de ce Forum qu’a été développé les questions de recherche qui ont guidé les entretiens avec 10 jeunes qui présentaient différents profils. Cet exercice a culminé vers un Sommet en décembre dernier où nous avons présenté les résultats de la recherche.

« Maintenant, le vrai travail commence ! Notre organisme devra non seulement ajuster ses propres pratiques afin de mieux répondre à la réalité des jeunes, mais devra également sensibiliser ses partenaires associatifs et institutionnels à le suivre dans cette voie », affirme Pierre-Yves Lévesque, directeur général d’Ex aequo.

La réussite de cette recherche n’aurait été possible sans la participation de nos différents partenaires communautaires et institutionnels. Dès le départ, ces organisations ont diffusé le sondage dans leur milieu et plusieurs d’entre elles ont même participé au Sommet de décembre 2014 : S’engager pour une voie sans obstacle. Les jeunes se sont d’ailleurs adressés à ces organisations et aussi aux décideurs par une Déclaration publique qui bouclait cette démarche. « C’est vrai qu’en tant que jeune, c’est très difficile de s’impliquer dans plusieurs activités à cause de l’inaccessibilité des lieux. C’est pour cette raison que nous sommes contents de l’intérêt de ces groupes de nous faire une place, » explique Hanh Bui, jeune membre du conseil d’administration d’Ex aequo.

Cette étude a été rendue possible grâce au soutien financier de Centraide du Grand Montréal, de l’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ) ainsi que grâce à la collaboration du Centre de la communauté sourde du Montréal métropolitain, du Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain et de l’Association du Syndrome de Usher du Québec.

Cette recherche sera disponible dès juillet en Langue des signes québécois (LSQ). La version Word du rapport se trouve sur notre site web.

- 30-
Ex aequo est un organisme montréalais sans but lucratif qui se consacre, depuis sa fondation en 1980, à la promotion et à la défense des droits des personnes ayant une déficience motrice. Ex aequo favorise l’action citoyenne de ses membres et la concertation avec différents organismes.

Source :
Relationniste, Marie-Claude Normandin, info@exaequo.net, 514.288.3852 p. 228
Organisateur communautaire et coordonnateur de la recherche, Benoit Racette, bracette@exaequo.net, 514 288-3852, p. 223
Ex aequo, www.exaequo.net