Plate-forme d’aides à la mobilité

Plate-forme d’aides à la mobilité
Nouvelles - 13 février 2013
Plate-forme d'aides à la mobilité

Plate-forme de 17 revendications en matière d’aides à la mobilité, développée par Ex aequo et ses membres.

Voici pourquoi et comment cette plate-forme a vu le jour :

Lors d’une séance du conseil d’administration d’Ex aequo tenue au cours des derniers mois, il a été convenu :

  • que le nouveau règlement de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) limitant la vitesse des fauteuils roulant posait un problème aux personnes ayant des limitations fonctionnelles. En effet, celle-ci est passée de 14 km/h à 10 km/h.
  • qu’il existe également des lacunes en ce qui a trait à l’acquisition d’équipements d’aide à la mobilité et en ce qui concerne la qualité de ces équipements, ce qui peut causer d’énormes difficultés à leurs utilisateurs.

Un agent de promotion d’Ex aequo a donc été chargé de ce dossier. Il a procédé à une cueillette et une analyse d’information complète qui s’est déroulée comme suit :

  1. Il a recueilli un maximum d’informations sur les différents programmes d’aides techniques au Québec.
  2. Il a comparé ces données avec les programmes des autres provinces et ceux de la France afin de mieux comprendre la dispensation des services d’ici.
  3. L’agent a également rencontré le responsable du programme des aides techniques à la mobilité et à la posture du Centre de réadaptation Lucie-Bruneau, le directeur des programmes technologiques du Centre de réadaptation Constance-Lethbridge ainsi que la coordonnatrice des ergothérapeutes à la Direction des technologies de l’Institut de réadaptation Gingras-Lindsay de Montréal, afin de leur poser des questions sur les différentes étapes du processus d’attribution d’une aide à la mobilité.
  4. L’agent a finalement rencontré une vingtaine de membres utilisateurs d’une aide à la mobilité afin d’obtenir leurs commentaires et appréciations.

C’est de cette façon que s’est élaborée cette nouvelle plate-forme contenant 17 revendications regroupées sous deux thématiques. Les objectifs sont les suivants :

  • Informer les gestionnaires du réseau de la santé et des services sociaux, de même que les différents centres de réadaptation de toute la province, des difficultés vécues quotidiennement par les personnes ayant une déficience motrice par rapport aux services d’aides à la mobilité.
  • Améliorer les critères d’admissibilité aux équipements d’aide à la mobilité provenant de la RAMQ et la qualité de ces équipements.