Soutien à domicile

Défense des droits
Soutien à domicile
Objectif à long terme
  • Que l’offre de services de soutien à domicile faite par la société québécoise soit bonifiée, de qualité et réponde adéquatement aux besoins des personnes que nous représentons.

Contexte

Les services de soutien à domicile pour plusieurs personnes handicapées sont essentiels pour leur inclusion sociale professionnelle et économique. Depuis les 35 dernières années, le milieu associatif des personnes en situation de handicap revendique auprès du gouvernement du Québec le financement nécessaire afin de répondre aux besoins réels des personnes que nous représentons, malheureusement il manque toujours une volonté politique peu importe le parti au pouvoir.

Au cours de la dernière année, le gouvernement du Québec a amorcé un travail important pour adopter une loi sur l’assurance autonomie qui déterminerait comment les services de soutien à domicile seraient offerts, qui seront les acteurs et comment les services seront financés.

Dans un premier temps le ministre de la Santé a décidé de faire un livre blanc sur l’assurance autonomie avec une commission parlementaire où les instances concernées pouvaient aller émettre leurs avis.

La COPHAN et Ex aequo ont présenté tous deux des mémoires qui rejetaient le contenu et les orientations du livre blanc. Les principales raisons qui nous ont emmené à cette position sont les suivantes : la tarification des services selon les revenus des personnes, l’absence d’uniformisation des services entre les différents CSSS, les critères d’évaluation qui ne sont pas axés sur l’inclusion social, le fait que 18 articles du projet de loi seront adoptés par règlement par le gouvernement sans consultation sauf par la gazette officiel ainsi que l’absence de place pour que les personnes puissent participer à l’organisation des services.

Suite à la consultation sur le livre blanc, le ministre de la santé a rédigé un projet de loi sur l’assurance autonomie, mais comme il y a eu déclenchement d’élection en mars dernier au Québec, les travaux ont été arrêtés et nous devons être vigilant et voir comment le nouveau parti au pouvoir entend donner suite à ce dossier.

Partenaires et instances impliqués

  • COPHAN
  • Coalition solidarité santé
  • RIOCM
  • Capvish et Handi Apte
  • ASSSM
  • ROPMM
  • Mouvement PHAS
  • Commission des droits de la personne et de la jeunesse

Moyens

  • Participation groupe de travail de la COPHAN pour faire un mémoire pour la Commission parlementaire sur le livre blanc sur l’assurance autonomie
  • Rédaction du mémoire d’Ex aequo pour la commission parlementaire sur le livre blanc sur l’assurance autonomie
  • Rencontre de l’ASSSM pour connaitre leur position sur l’assurance autonomie
  • Participation aux travaux de la Coalition solidarité santé pour les dossiers de l’assurance autonomie ainsi qu’en santé et services sociaux
  • Participation aux rencontres du RIOCM sur l’assurance autonomie
  • Rencontre avec le Capvish et Handi Apte pour préparer une rencontre avec le ministre afin d’échanger sur la place du CES ainsi que des banques de préposés versus l’assurance autonomie
  • Rencontre du CoSSS du ROPMM afin de préparer une mobilisation au bureau du MSSS à Montréal concernant l’assurance autonomie
  • Préparation, en collaboration avec mouvement PHAS et d’autres organismes, d’un document d’information et de formation portant sur l’assurance autonomie pour les personnes en situation de handicap membres des organismes de base
  • Rencontre avec la présidence de la commission des droits de la personne et de la jeunesse ainsi que le responsable de la recherche afin de discuter de la possibilité d’avoir une enquête systémique sur les services de soutien à domicile
Résultats 2013-2014
  • Rencontre avec le ministre de la santé avec la COPHAN pour lui faire part de notre insatisfaction ainsi que de nos revendications concernant l’assurance autonomie
  • Rencontre avec le ministre de la santé, accompagné du CAPVISH et de Handi Apte, pour lui parler de l’importance du CES et des banques de préposés
  • Réalisation d’un mémoire sur l’assurance autonomie
  • Participation à la commission parlementaire portant sur le livre blanc sur l’assurance autonomie
  • Rédaction d’un communiqué de presse concernant l’assurance autonomie
  • Participation à l’organisation d’une mobilisation au bureau du ministre de la santé pour lui faire part de nos insatisfactions et revendications. Dix membres d’Ex aequo étaient présents
  • Réalisation d’une capsule vidéo pour diffuser sur les réseaux sociaux
  • Correspondance avec Monsieur Yves Bolduc du PLQ, responsable du dossier santé et services sociaux
  • Rencontre avec Monsieur Amir Khadir de Québec Solidaire
  • Production, en concertation avec d’autres organismes, d’un document d’information et de formation sur l’assurance autonomie
  • Création d’un blogue sur l’assurance autonomie
Résultats 2014-2015
  • S’assurer qu’il n’y ait pas de perte du peu des acquis gagné lors des 35 dernières années avec le projet d’assurance autonomie ou d’une autre loi adopté par le gouvernement du Québec
  • Créer des liens avec le milieu des personnes ainées
  • Assurer un suivi auprès du nouveau gouvernement en place pour connaître leurs orientations en matière de soutien à domicile et leur faire part de nos positions
  • Rencontrer le ministre de la santé et des services en concertation avec d’autres organismes
  • Échanger avec nos membres au CoSSS d’Ex aequo
  • Participer au comité travail de la COPHAN
  • Participer à a coalition santé
  • Participer au CoSSS du ROPMM
  • Participer aux différentes mobilisations
  • Informer les membres des développements dans ce dossier